Tahiti et ses îles, un paradis à visiter

  • voyageur

Fièrement dressées au milieu du Pacifique, Tahiti et ses îles offrent aux visiteurs des activités essentiellement tournées vers la nature et la culture. Leurs habitants, conscients de la fragilité de ces richesses, œuvrent depuis quelques années au développement d’un tourisme respectueux et conscient.

En Tahitien, les concepts de nature et de culture n’existent pas. Ils sont si intimement ancrés dans la vie quotidienne et dans la pensée qu’ils n’ont été séparés de l’être humain qu’à l’arrivée des Européens. Car si la vie technologique est devenue la norme, elle n’a pas effacé la tradition. La vie s’organise toujours au rythme du soleil, la nourriture est issue de la pêche et de la récolte, la terre est transmise d’une génération à l’autre. Les Tahitiens d’origine et d’adoption ont un attachement si fort au fenua (terres/pays) qu’il se transmet instantanément au visiteur. Il faut dire qu’avec les multiples bleus de ses lagons et la richesse verdoyante de ses montagnes, il faudrait être difficile pour ne pas tomber sous le charme.


Pour découvrir ces beautés, les sept îles de la Société offrent un vaste panel d’activités.

A Tahiti, le voyageur tombera sous le charme de la sauvage presqu’île, Tahiti Iti.

Rosa et son mari, du Ranch du plateau, proposent de la parcourir à cheval à travers des sentiers privés, donnant sur de nombreux points de vue. Sur l’île principale existe une activité incontournable pour les curieux de la vraie culture polynésienne. Chaque week-end, l’association Haururu se regroupe au cœur de la vallée de Papeno’o, dans un village qu’ils ont reconstruit, pour faire vivre leurs traditions. Ils invitent aussi régulièrement des membres de la communauté du Pacifique (Nouvelle-Zélande, Fidji, Hawaï…) à se joindre à eux pour célébrer la nature à travers des cérémonies, des danses et des échanges de savoirs.

à suivre ...

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog